ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

En vous inscrivant à la newsletter, vous serez informé(e) des dernières actualités Fashop : études de marché, analyses sectorielles, nouvelles fonctionnalités, retours utilisateurs… ainsi que des dernières annonces de recherches d’agents.



Vous pouvez vous désinscrire à tout moment grâce aux liens de désinscription présents dans toutes les communications électroniques Fashop. Les données personnelles recueillies sont destinées à vous faire parvenir la newsletter du blog. Elles seront conservées pendant la durée nécessaire à l’accomplissement des finalités pour lesquelles elles ont été collectées. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, consultez notre politique de protection des données.

INSCRIVEZ-VOUS

Retour aux actualités

Intersport et Sport 2000 se sont imposés sur le marché de la mode

A partir des données FASHOP, les analyses de marché démontrent que les enseignes historiques de sport, Intersport et Sport 2000 notamment, sont parvenues à se tailler la part du lion sur le segment de l’équipement de la personne.

magasin_intersport02

 

Si vous n’avez plus mis les pieds dans un magasin sous enseigne Intersport ou Sport 2000 depuis 10 ans, attendez-vous à quelques surprises ! Des jeans de la dernière collection de Levi’s ou Teddy Smith côtoient toutes sortes de sneakers de chez Adidas, Fila, en passant par Converse ou encore Jack & Jones, et même des robes et jupes Firefly ou Only… A s’y méprendre, on pourrait presque se croire dans une boutique de mode. Et plus qu’une tendance, il s’agit d’une stratégie bien affirmée qui porte ses fruits : depuis le mois d’avril 2019, Intersport est le leader du marché de la mode en France (habillement, chaussures, accessoires), devant son grand rival Decathlon et les Galeries Lafayette. « Désormais nos clients viennent aussi nous voir pour des articles que l’on porte au quotidien : sneakers, polos, jeans, casquettes… Et la demande augmente chaque année », confirme Yohan Rousseau, co-dirigeant de deux franchises Intersport, en Belgique. Même son de cloche chez Sport 2000 : « On peut dire que nous sommes devenus une enseigne de grande diffusion, ajoute Bruno Parente, gérant d’un magasin franchisé, à Menton. Pour le client c’est très pratique puisque cela lui permet d’avoir un magasin tout en un, avec à la fois une vraie sélection de mode, ainsi que des articles dédiés à sa pratique sportive ».

Analyse_intersport_sport200

Les données issues de la base de données FASHOP sont là pour en témoigner : 23% des marques commercialisées chez Intersport et Sport 2000 proviennent aujourd’hui du segment Jeanswear (Teddy Smith, Superdry, Kaporal Jean’s, Pepe Jeans, …), et 19 % de Young Fashion  (Jack & Jones, Street One, Best Mountain…) * Au total, ce sont 315 marques dans le prêt-à-porter et 152 marques dans la chaussure qui sont distribuées au sein de ces deux réseaux.

 

Quand les articles de sport se portent au quotidien

Si Intersport et Sport 2000 sont donc parvenus à se faire une place de premier choix dans des segments autrefois réservés aux distributeurs historiques de la mode, une grosse part de leur offre se concentre néanmoins encore sur le Sport (27 % des marques commercialisées dans ces deux enseignes), et le Sportwear (23 %). Ce dernier segment connaît d’ailleurs un essor fulgurant depuis quelques années. « Les habitudes des clients ont changé, les vêtements, chaussures ou autres accessoires conçus à la base pour des activités sportives se portent désormais au quotidien. Prenez l’exemple du legging, aujourd’hui les femmes l’utilisent autant pour leur jogging que pour aller faire leur course ou même se rendre sur leur lieu de travail », illustre Yohan Rousseau.

 

Un réseau de distribution en pleine expansion

Pour réussir à capter cette clientèle toujours plus large et hétéroclite, les deux enseignes développent aujourd’hui leur réseau de distribution, en même temps qu’elles étoffent leurs propositions de marques. 18 nouveaux magasins Intersport se sont ainsi créés en 2019, dont 16 « en plaine », que l’on différencie des points de vente « montagne ». De son côté, Sport 2000 ambitionne d’atteindre les 900 millions d’euros de chiffres d’affaires à l’horizon 2025 (contre 681 M€ en 2018), en misant là encore sur le développement de son réseau « plaine », dans les agglomérations de taille moyenne (entre 50 000 et 100 000 habitants), là où la concurrence est moins rude.

Le référencement de la marque en centrale permet une simplification administrative pour la facturation, une visibilité de la marque à tous les magasins du réseau ainsi que l’intégration de produits dans le catalogue. En revanche, les magasins étant gérés par des indépendants, ces derniers ont toute latitude de refuser de distribuer une marque référencée ou d’acheter une marque qui ne l’est pas.

Lire aussi : Le réseau de multimarques français en bonne santé

Autant de nouveaux magasins pour ces deux enseignes, qui s’agrègeront aux quelques 611 boutiques « en plaine » déjà référencées sur la base de données FASHOP. Une opportunité à saisir pour les marques à la recherche de nouveaux débouchés ! D’autant plus qu’à l’expansion géographique s’ajoute le besoin de consolider l’offre en magasin, notamment dans le segment « mode ». Certains l’ont déjà compris, à l’image du groupe Bestseller qui s’est imposé dans les réseaux Intersport et Sport 2000 avec 4 de ses marques : Only, Jack & Jones, Name It et Only Play. 62 % de leur diffusion se fait ainsi à travers les réseaux sport, avec un taux de marge important et de services associés très performants, comme le montrent nos indicateurs. Des réseaux sport/mode devenus de redoutables « fashion concurrents » pour les boutiques typées sportswear et des canaux de distribution à ne plus négliger pour nombre de marques de mode.

* L’analyse porte exclusivement sur les magasins « plaine », et les 100 premières marques les plus référencées dans leurs assortiments.

Mentions légales
2019 LABOMODE GROUP